Maté & Macramé

10 raisons pour aller au Paraguay (1 de 2)

 

“Le Paraguay, c’est où ça?”paraguay2

Tout le monde (ou presque) se pose la question. Le Paraguay, à l’instar du Kirghizistan et de l’Ouzbékistan, fait partie des pays dont on ne parle jamais. Hors des circuits touristiques, sans ressource naturelle convoitée, sans conflits intérieurs, le Paraguay est pratiquement invisible dans les médias nord-américains. Méconnu, le Paraguay est souvent boudé par les voyageurs, qui préfèrent ses voisins plus touristiques.

Seuls ceux qui connaissent ses secrets bien gardés mettront le cap sur ce pays situé au coeur du continent. Car le Paraguay a beaucoup à offrir au voyageur. Quoi donc? Je vous révèle ici 10 bonnes raisons pour visiter le Paraguay!

 

1. Un pays authentique

Vous êtes fatigués des plages envahies par les chaînes hôtelières, des auberges de jeunesse pleines à craquer, ou encore des locaux qui vous perçoivent comme des guichets automatiques ambulants…

Le tourisme de masse entraîne souvent des relations d’intérêt entre locaux et étrangers. Ici Freddy, un personnage stéréotypé du péruvien qui tente de tirer profit des touristes, dans le film d’animation Tad l’explorateur.

Vous recherchez une expérience authentique, hors des sentiers battus, dans un pays encore intouché par l’industrie touristique et l’aliénation culturelle associée. Le Paraguay a tout pour vous plaire. Les touristes sont rares et bien accueillis par une population qui est restée VRAIE.

DSC05050

Une photo des enfants d’une communauté guarani du Chaco

2. Un pays guarani

Partout sur la planète, les langues indigènes et le savoir traditionnel sont en train de disparaître. Au Paraguay, ces éléments sont encore bien vivants! La majorité des Paraguayens sont métis et leur culture intègre des éléments de la société espagnole ET de la culture guarani (langue, savoir traditionnel, musique et traditions). En effet, la culture guarani n’a pas été anéantie au contact des Espagnols (contrairement à l’ensemble de l’Amérique latine), mais a été incroyablement valorisée par les jésuites et a été intégrée dans la culture du peuple paraguayen.

1003055_10151668475064833_362127562_n-1

La langue

À l’arrivée, le choc linguistique. Tout le monde parle guarani! En para pour être exact, un créole mélangeant le Tupi-Guarani et l’espagnol. Il s’agit d’ailleurs de la première langue officielle avec l’espagnol. La langue est poétique et riche en nuances; plusieurs Paraguayens m’ont avoué préférer le guarani à l’espagnol pour parler d’amour, ou encore lorsqu’ils sont fâchés. Les mots sont plus puissants, à bien et à mal! Comme la quasi-totalité de la population parle aussi espagnol, donc il demeure facile de communiquer avec les locaux!

 

Les plantes

Le Tere est une DÉLICIEUSE infusion d’herbe de maté GLACÉE. C’est une boisson guarani stimulante et rafraîchissante dans ce pays où la température varie facilement entre 30 et 40ºC.

Les plantes médicinales (appelées yuyos) occupent une place de choix dans la vie quotidienne paraguayenne. Tous connaissent leurs noms et usages, et les utilisent en infusion dans leur Tereré pour soigner leurs bobos du jour. D’ailleurs, du Tereré et des yuyos sont vendus par des marchands ambulants un peu partout dans la capitale pour quelques sous.

1229851_10151668467699833_1462532438_n

Le tereré se boit avec une bombilla, une petite paille de métal évitant d’aspirer les feuilles du maté.

1016621_10151538364304833_1522318935_n

Thermos artisanaux en cuir utilisés pour le tereré.

La musique

La harpe paraguayenne est l’instrument phare de la musique traditionnelle paraguayenne : la Guarania et la Polka (qui n’ont rien à voir avec la polka européenne!). À l’époque des missions jésuites, la musique avait d’ailleurs une place de choix auprès des talentueux Guaranis.

Une danse traditionnelle du Paraguay relève de l’exploit physique. Chaque danseuse a une colonne de bouteilles de vin tenant en équilibre sur sa tête. Cela ne l’empêche pas de danser, tourner et se pencher au sol!

DSC05552 DSC05536

L’artisanat

Riche, coloré, diversifié… l’artisanat paraguayen est mon préféré d’Amérique latine. Le cuir, les bijoux en argent, le tressage de paniers et les fines broderies font plaisir à l’oeil et font d’excellents souvenirs.

DSC04060

Fines broderies du ñanduti, une technique typiquement paraguayenne.

DSC04309

Poteries

DSC05302

Paniers tressés artisanalement pour le transport du maté.

3. Des traditions vivantes

Les festivals, carnavals, et rites étranges sont d’usage. La fête de la Saint-Jean-Baptiste est particulièrement spectaculaire : plusieurs activités « qui jouent avec le feu » ont lieu. Le Toro candil est une petite corrida, avec un faux taureau dont les cornes sont enflammées. Certains se lancent dans le défi de monter un poteau enduit de graisse pour décrocher une surprise au sommet. D’autres marchent pieds nus sur les braises incandescentes. La Pelota tata est une partie de foot avec une balle enflammée.

1005138_10151538381304833_193513189_n

Le Toro candil, lors de la Saint-Jean-Baptiste

1004739_10151538385204833_323043584_n

Le 24 juin, on brûle “Judas”, un mannequin rempli de paille représentant souvent un personnage public détesté. Un bon défoulement 😛

4. Un peuple chaleureux

Les Paraguayens sont accueillants. Les étrangers sont si peu nombreux, que les gens s’intéressent beaucoup à eux. Combien de fois m’a-t-on abordé dans l’autobus ou dans la rue pour me demander d’où je venais, qu’est-ce que je faisais au pays, et pour me donner leurs références si j’avais besoin de quoi que ce soit. Il est facile de lier des conversations et de se faire des amis.

1016716_10151569371119833_284809751_n 34705_10151569372169833_637613136_n 1001611_10151569379764833_553025897_n

5. Des paysages beaux à couper le souffle

Bien que le Paraguay ait très peu de relief, il offre une gamme de paysages spectaculaires : lacs et lagunes, forêts tropicales, chutes d’Iguazu, espaces sauvages du Chaco (une forêt tropicale sèche composée de palmiers, d’Acacias, de cactus et de palos borrachos), etc.

DSC04285

Sur les rives du lac Ypacaraí, près d’Asunción.

DSC05045

Silhouettes caractéristiques des Palos borrachos, dans le Chaco.

san bernadino

Structures géologiques de grès près du village d’Aregua

1385925_10151772587314833_1489503144_n

Crépuscule dans le Chaco

Durant le printemps austral, les lapachos sont en fleurs. Les villes et les campagnes regorgent de bouquets de fleurs roses, mauves, jaunes et blanches. Un spectacle magnifique!

 

65928_10151569372149833_1527382918_n

Lapacho en fleurs

Et ça ne s’arrête pas là! Dans la suite de cet article, je parle des autres attraits du Paraguay: la biodiversité, des cultures inusitées, la gastronomie, l’histoire et … la marijuana.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *