Maté & Macramé

Le tour de l’Islande en road-trip l’automne

Vous prévoyez voyager plus d’une semaine en Islande? Faire le tour de l’île par la route circulaire  peut être une bonne idée pour découvrir les paysages extraordinaires de l’île. Ici, je vous laisse une panoplie de conseils pour un road-trip en Islande, suite à notre voyage de 2 semaines sur la route circulaire.

 

Pourquoi un road-trip?

Le tour de l’île, c’est facile et possible en toute saison par n’importe quel type de voiture. Suffit de suivre la route circulaire, nommée la route 1, une route asphaltée en excellent état qui fait le tour de l’île en bordant la côte.

Tout au long de la route, les points d’arrêts avec tables de pique-nique et points de vue exceptionnels s’alternent. Le road-trip offre une incroyable liberté; il permet de s’arrêter n’importe où, le temps de faire une photo, d’observer un oiseau ou de faire un sentier. Si vous n’êtes pas encore convaincus, allez faire un tour sur mon article sur les 5 merveilles naturelles à voir en Islande.

Ici, un court vidéo de notre aventure en road-trip et en camping en Islande pendant l’automne

 

Location de voiture

D’innombrables compagnies de location de voiture permettent de louer une voiture pour une journée ou plusieurs semaines. Il est possible de réserver en ligne.

Dans notre cas, nous avons réservé une petite voiture usagée avec la compagnie Sad Cars. La location nous a coûté 371 Euros (550$ CAN) pour 2 semaines. Nous avons réservé en ligne, et nous avons pu récupérer la voiture à l’aéroport. C’est d’ailleurs l’option que je recommande, puisqu’elle peut éviter des frais supplémentaires et imprévus de taxis (si absence d’autobus aux heures d’arrivée, etc.). Pour notre part, nous sommes très satisfaites de notre voiture usagée, malgré ses 340 000 km, nous n’avons pas eu de problème avec la voiture.

Si vous louez une voiture usagée, il est recommandé de faire des vérifications du niveau d’huile et du liquide de refroidissement. Dans notre cas, nous l’avons fait à la moitié du voyage (un peu tard) pour réaliser que le réservoir du liquide de refroidissement était… vide!

 

Le plein d’essence

Il est possible de faire le plein d’essence dans les villes et la plupart des villages. Avis aux Canadiens : nos cartes de crédit ne permettent pas de faire un paiement à la pompe. Il faut entrer dans la station-service acheter une carte prépayée pour ensuite faire le plein (ex: station d’essence N1) ou bien faire le plein et payer à l’intérieur (ex: station d’essence Olis).

 

Quand partir?

L’été semble la meilleure saison climatique pour apprécier les paysages d’Islande. Par contre, l’été est aussi la saison la plus touristique, avec une grande affluence sur les sites, et des vols plus dispendieux.

Voyager l’automne, c’est profiter d’une période de l’année moins achalandée par les touristes et de vols plus abordables. C’est l’occasion d’observer des aurores boréales, tout en profitant de journées relativements longues et d’une végétation de toutes les couleurs. En octobre, vous pouvez profiter d’un des festivals de musique phares de Reykjavik, le Iceland Airwaves.

L’hiver vous en montrera plein la vue avec les aurores boréales. Par contre, la durée d’ensoleillement peut être réduite jusqu’à 3 heures par jour… N’allez pas loin, et amenez une frontale!

 

Faire du camping

Il y a des campings dans la plupart des villes et villages d’Islande. Ils donnent accès à toilettes, douches, cuisine et wifi. Le prix tourne généralement autour de 1 500 Kr (15$ CAN, 10 Euros) la nuit par personne.

Toutefois, plusieurs sont fermés pendant l’automne. Quelques sympathiques laissent la porte ouverte pour les visiteurs, il est donc possible d’utiliser les lieux ou de garer sa voiture gratuitement. Il est possible d’utiliser le stationnement et l’aire de camping des campings fermés, malgré l’absence de service.

 

Manger

Tout au long de notre séjour, nous avons cuisiné des aliments achetés à l’épicerie. Le coût est légèrement plus élevé qu’au Canada et en Europe, mais pas à s’arracher les cheveux sur la tête. Quelques produits sont excessivement chers, comme les légumes frais (le congelé est beaucoup plus abordable), les œufs et la viande. Priorisez les pâtes, le riz, le couscous et les légumineuses pour les repas.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *